Photography WORKSHOP

 

« To take upon us the mystery of things : this is my suggestion for everyone who takes art seriously. »

(Vladimir Nabokov cite Le roi Lear dans Lectures on Literature)

 

C’est avec un grand plaisir que nous vous invitons à la seconde édition de The House, direction : le Pays Noir, destination, Charleroi.

Ce nouveau projet se dessine sur les mêmes bases que le précédent: une maison, un espace à explorer, et dans cet espace, l’Autre, les Autres.

Un chemin, de nouveau, à parcourir. La nécessité, sans cesse renouvelée, de se remettre en jeu.

Il s’agira pour chaque participant de s’immerger dans une sorte de hors-temps exclusivement consacré à l’écriture photographique et ce qu’elle implique, entre autre, de présence (comme un acte, un don), de curiosité, de rigueur.

Mêmes bases, donc, mais autre cadre : pour cette édition, que nous avons souhaité plus étendue, et afin de ponctuer les sessions de prises de vues, nous aurons l’immense privilège de pouvoir investir, tout au long de la semaine, le merveilleux espace du Musée de la Photographie qui nous ouvrira ses portes pour les revues quotidiennes, les projections (séances nocturnes) et autres évènements qui graviteront autour du workshop.

Toujours dans le cadre de ce partenariat avec le Musée de la Photographie, vous aurez le privilège de partager vos travaux lors d’une exposition au sein du musée (exposition qui aura lieu dans les semaines qui suivront la fin du workshop).

Nous avons également la chance de bénéficier du soutien de notre sponsor, NIKON, qui mettra à votre disposition du matériel photo en prêt pendant la durée du workshop.

Last but not least : nous vous réservons une journée au cours de laquelle vous pourrez rencontrer différentes personnalités du monde de la photographie (photographes renommés, critiques, journalistes…) afin de bénéficier de leurs regards croisés lors de séances de lectures personnalisées.

Au plaisir de vous retrouver sur la Sambre, de vous voir parcourir les vestiges d’un long passé minier, et de découvrir le sentier que vous y tracerez.

« What emerges is truth, but a direction, not destination, more a pathway than a location. We never know everything, but we don’t know nothing »

 

(William Todd Schultz, An emergency in slow motion, the inner life of Diane Arbus, 2011)

 

© Sebastien Van Malleghem / North-Road

© Sebastien Van Malleghem / North-Road

Photographes

Sébastien Van Malleghem

 

 

Diplômé en 2009 de l’Ecole Supérieure des Arts “Le 75“, Sébastien Van Malleghem circonscrit d’emblée un univers photographique singulier, au sein duquel les ruptures et les contrastes incisifs de l’image transcodent la constante pression de l’urgence qui anime le geste du photographe. Depuis 2008, celui-ci s’est engagé dans l’élaboration d’un triptyque consacré à l’exploration du système judiciaire, dont Police (2008-2011) et Prisons (2011-2014) constituent les deux premiers opus. Au terme d’une incursion en Libye sur les ruines de la dictature de Kadhafi (The Ruins of the Power, 2012), Van Malleghem se recentre sur l’Europe pour s’intéresser aux junkies, Sdf, artistes et contestataires à la dérive que régurgite la capitale allemande : The Last Shelter clôture en 2014 un reportage initié à l’occasion d’une invitation de deux mois en résidence d’artiste à Berlin (2013).

Violent, hanté d’une prescience de noctambule, le territoire ainsi balisé, d’un reportage l’autre, assigne les dysfonctionnements, les fractures humaines et sociétales, la marginalité et le dévoiement de l’insoumission, l’échec. Traversé d’une compassion amère, il exsude le chaos des univers mentaux, la fragilité des mondes intérieurs, l’évanescence de l’humain.

Une résidence d’artiste en Norvège en 2013 impose le premier corps à corps avec le Nord. L’étreinte se poursuit en Scandinavie : brutale et passionnelle, dans l’évidence de la confrontation personnelle à un espace intarissable. Un travail photographique que ce dernier poursuit depuis 2013.

Lauréat 2015 du Prix Lucas Dolega & du Bozar Monography Award avec Prisons, Sébastien Van Malleghem inscrit son empreinte dans la lignée des photojournalistes profondément attachés à la liberté d’expression, à l’implication sur le terrain et à la prise de position assumée.

Les images de l’auteur ont par ailleurs fait l’objet de nombreuses récompenses, publications et expositions à travers le monde. Son dernier livre « PRISONS » aux éditions André Frère reçu le titre de l’un des meilleurs ouvrages photographiques par TIME en décembre 2015.

www.sebastienvanmalleghem.eu

 

Sandrine Lopez

 

 

Sandrine Lopez est née à Bordeaux (France) en 1982.

Après un master en Sociologie, elle se consacre à la photographie et part étudier pendant trois ans à l’Ecole Supérieure des Arts de l’image « Le 75 »  à Bruxelles.

Diplômée en juin 2011, elle poursuit ses recherches autour de la question du corps et s’intéresse au thème du rite et plus particulièrement à la notion d’origine.

Parallèlement à son travail de photographe, elle réalise un film documentaire (phase de post-production) dans lequel elle dresse le portrait d’un traumatisé crânien dont elle a partagé le quotidien ces dernières années (teaser en ligne : http://www.sandrinelopez.com/Dominique-6).

Professeur depuis 2012 à l’Ecole d’Art d’Uccle, académie Bruxelloise et depuis 2013 à l’atelier Contraste, à Etterbeek.

Son travail Moshé, qui fait l’objet de la préparation d’un livre (sortie prévue pour septembre 2016), est actuellement projeté au Musée de la Photographie de Charleroi (Boîte Noire). Une série d’images est également visible au Musée du Dr. Guislain à Gand au sein de l’exposition « Shame ».

www.sandrinelopez.com

 

 

PRATIQUE

Stage du 27 octobre au 02 novembre 2016

7 jours, 6 nuits
 

Rendez-vous à THE HOUSE le 27 octobre à partir de 17h où nous vous expliquerons en détail le déroulement de la semaine.

A 19h, nous vous inviterons à rejoindre le Musée de la photographie pour une table ronde autour de la présentation de nos travaux respectifs.

21h30 : Début des prises de vues.

 

Tarif du workshop : 1000€ HTVA comprenant : 

Ÿ - Logement dans un gîte pour 6 nuits (lieu en attente de confirmation)

Ÿ - Accompagnement lors des prises de vues quotidiennes avec suivi des travaux en continu (jour/nuit)

Ÿ - Aide à l’editing et retouche photo

Ÿ - Revues avec projections au sein du Musée de la Photographie et accès illimité au musée

Ÿ - Impressions des tirages de lecture après sélection

Ÿ - Une journée consacrée aux séances de lectures de portfolio individuelles par des experts

Ÿ - Prêt de matériel photo pro NIKON pour toute la durée du workshop

Ÿ - L’exposition de vos travaux au Musée de la Photographie de Charleroi

 

Attention : chaque candidat doit être complètement autonome quant à ses déplacements quotidiens et sa restauration durant la semaine.

(La maison sera équipée d’une cuisine).

 

 

 

Sandrine_avenue_1_cadre.jpg

Candidatures

 

Il sera attendu de la part des candidats au workshop un engagement TOTAL

 

 

DOSSIER

  1. Portfolio 20 images, 1900px large, 72 DPI
  2. Note d'intention, pourquoi voulez vous participer à THE HOUSE II (600 mots maximum)

Deadlines

Les dossiers doivent être envoyé par mail (wetransfer) à l'adresse thehouseworkshop@gmail.com pour le 12 octobre 2016 au plus tard.

Si votre dossier est retenu, il vous sera demandé un acompte de 200 euros pour valider l’inscription.

 

A prévoir pour le workshop

1.     Ordinateur portable, équipé de Bridge,Photoshop/Lightroom, lecteur de carte.

2.     Votre matériel photo (trépied, flash,cartes mémoires et batteries)

 

 

Merci à nos sponsors pour leur soutien :

 

CONTACT

 

Pour réserver, envoyer vos candidatures ou nous poser d'éventuelles questions : thehouseworkshop@gmail.com

© Sandrine Lopez / Moshe

© Sandrine Lopez / Moshe

 
 

Selection d'images produites par les participants au cours du Workshop THE HOUSE I, Ardennes Belges 2016