THE HOUSE WORKSHOP

 

« La photographie, c’est plus proche de la traduction que de la photocopie,

c’est au-dessus du langage. C’est de l’esperanto, mais de l’esperanto qui a marché »

 

« Le photographe ne prend rien, il ajoute à une réalité qui, sans sa participation,

sans le fait qu’il fasse une photographie, passerait inaperçu »

 

Klavdij SLUBAN, photographe

THE HOUSE III

Après les Ardennes belges et la région de Charleroi, la troisième édition de THE HOUSE vous invite entre la roche et l’eau, dans la vallée de la Meuse.

The House reste fidèle à sa ligne et vous propose une nouvelle immersion au sein d’un espace que chacun pourra investir selon ses désirs. Chaque participant est invité à se consacrer exclusivement à sa pratique photographique, pour une expérience que l’on vous souhaite la plus dense possible. Le stage s’organisera autour d’une alternance entre les plages de prises de vues (diurnes et nocturnes) et les séances d’editing (individuelles et collectives). Nous vous réservons également une série de conférences autour de la photographie qui pourront, au besoin, vous donner du grain à moudre. 

Nous n’avons toujours pas décidé de revoir nos exigences à la baisse. Il sera donc attendu de votre part un réel investissement, avec en fond l’idée de la création d’un ensemble d’images vivant.  En somme, il y aura le mot « travail » suspendu dans l’air ambiant, et nous souhaitons que ce mot vous évoque d’avantage le plaisir que la torture !

 

Cette année, la ferme de Meez, à Dinant, sera notre point d’ancrage pour les repas, le gîte et les rencontres quotidiennes autour des différentes étapes qui jalonnerons le workshop. Le déroulement détaillé du workshop vous sera précisé dès le début du séjour.

 

Au plaisir de cette prochaine rencontre,

 

Sandrine Lopez et Sébastien Van Malleghem

 

© Sandrine Lopez                                                              © Sébastien Van Malleghem

Photographes

Sébastien Van Malleghem

 

500.jpg

 

Diplômé en 2009 de l’Ecole Supérieure des Arts “Le 75“, Sébastien Van Malleghem circonscrit d’emblée un univers photographique singulier, au sein duquel les ruptures et les contrastes incisifs de l’image transcodent la constante pression de l’urgence qui anime le geste du photographe. Depuis 2008, celui-ci s’est engagé dans l’élaboration d’un triptyque consacré à l’exploration du système judiciaire, dont Police (2008-2011) et Prisons (2011-2014) constituent les deux premiers opus. Au terme d’une incursion en Libye sur les ruines de la dictature de Kadhafi (The Ruins of the Power, 2012), Van Malleghem se recentre sur l’Europe pour s’intéresser aux junkies, Sdf, artistes et contestataires à la dérive que régurgite la capitale allemande : The Last Shelter clôture en 2014 un reportage initié à l’occasion d’une invitation de deux mois en résidence d’artiste à Berlin (2013).

Violent, hanté d’une prescience de noctambule, le territoire ainsi balisé, d’un reportage l’autre, assigne les dysfonctionnements, les fractures humaines et sociétales, la marginalité et le dévoiement de l’insoumission, l’échec. Traversé d’une compassion amère, il exsude le chaos des univers mentaux, la fragilité des mondes intérieurs, l’évanescence de l’humain. Il travaillera durant plus d'un an aux coté de l'association Réagir qui vient en aide aux personnes sans domiciles fixe et droguées à l'Héroïne dans le Nord de la France, victimes d'une crise sociale sans précédent. Suite à une invitation du Musée BOZAR de Bruxelles pour travailler sur la Mégalopole de Mexico le photographe ira, jusqu'au fond des ruelles du quartier de Colonia Doctores, afin d'y photographier le quotidien des embaumeurs et des travailleurs de la mort. Ce reportage sera publié par TIME, actuellement en cours d'impression pour un nouvel ouvrage.

Une résidence d’artiste en Norvège en 2013 impose le premier corps à corps avec le Nord. L’étreinte se poursuit en Scandinavie : brutale et passionnelle, dans l’évidence de la confrontation personnelle à un espace intarissable. Un travail photographique dont une premiere partie s'est achevée en 2017 avec la parution d'un livre Nordic Noir. Nordic Noir a été nommé comme l'un des livres les plus captivants de l'année par la magazine Américain Mother Jones, publié par TIME et le Washington POST.

Lauréat 2015 du Prix Lucas Dolega & du Bozar Monography Award avec Prisons, Sébastien Van Malleghem inscrit son empreinte dans la lignée des photojournalistes profondément attachés à la liberté d’expression, à l’implication sur le terrain et à la prise de position assumée.

Les images de l’auteur ont par ailleurs fait l’objet de nombreuses récompenses, publications et expositions à travers le monde. Son livre « PRISONS » aux éditions André Frère reçu le titre de l’un des meilleurs ouvrages photographiques par TIME en décembre 2015. En 2017 Sébastien devient ambassadeur pour NIKON, et crée sa propre agence visuelle RENEGADES.

www.sebastienvanmalleghem.eu

 

Sandrine Lopez

 

 

Portrait Arles_bio.jpg

Photographe et vidéaste française née en 1982, Sandrine Lopez vit et travaille à Bruxelles.Après un Master en Sociologie à Bordeaux, elle se consacre à la photographie et part étudier à l’Ecole Supérieure des Arts de l’image « Le 75 » à Bruxelles.

Diplômée en juin 2011,elle poursuit une exploration empruntant plusieurs formes et traversant des thèmes élémentaires au sein desquels la figure humaine reste centrale. Entre photographie, vidéo et recherches théoriques, elle partage régulièrement l’avancée de son travail au cours de conférences donnéesdans le cadre des différents postes qu’elle occupe dans l’enseignement depuis 2012. 

Hors les murs des écoles, elle organise les workshop « The House » avec le photographe Sébastien Van Malleghem et a co-fondé la plateforme AHHA (www.ahha.rip) avec le photographe Pierre Liebaert.

Elle achève actuellement la réalisation d’un film documentaire (en phase de post-production) intitulé « Demain c’était Dimanche », dans lequel elle dresse le portrait d’un homme sans mémoire dont elle a partagé le quotidien.

 

Son travail a été montré au Musée de la photographie (Charleroi), au Musée du Dr. Guislain (Gent), à la galerie C41 (Anvers) et plus récemment à la galerie Focale (Suisse). La sortie du livre « Moshé », (publié chez « d&b », l’éditeur du dimanche) en Septembre 2017 a donné lieu à une exposition qui s’est tenue à la Galerie Peinture Fraîche (Bruxelles) et a fait l’objet de deux nominations pour le prix du meilleur livre photo dans le cadre du Kassel Photobook Award et celui du meilleur livre d'auteur lors de la 49ème édition des Rencontres d'Arles.

Une série d’images extraite du travail « Moshé » est actuellement visible dans le cadre de la première édition du festival « AntwerpPhoto » à Anvers.

 

Son travail en cours, qui allie photographie et vidéo, a fait l’objet d’une publication dans le second numéro de la revue Halogénure. Il sera exposé au Musée de la photographie à Charleroi à la rentrée 2019. 

www.sandrinelopez.com

 

NR_FINLAND0022.jpg

Candidatures

 

Il sera attendu de la part des candidats au workshop un engagement TOTAL

 

 

DOSSIER

  1. Portfolio 20 images, 1900px large, 72 DPI

  2. Lettre de motivation, pourquoi voulez vous participer à THE HOUSE III (600 mots maximum)

  3. Candidatures à envoyer à thehouseworkshop@gmail.com par Wetransfer.

Lieu et attentes

Dinant, un engagement total ainsi que des prises de vues jour et nuit

prévues hors sentiers battus. Confrontation au réel, invitation à la rencontre, l’apprentissage du portrait. Revue quotidienne des travaux, aide à la sélection.

A prévoir pour le workshop

1.     Ordinateur portable, équipé de Bridge,Photoshop/Lightroom, lecteur de carte.

2.     Votre matériel photo (trépied, flash,cartes mémoires et batteries)

3.     Moyen de locomotion

 

The House II

Charleroi 2017

THEHOUSEII.jpg

Reviewers the HOUSE II :

· STANLEY GREENE, photographe américain,  NOOR

·  NICK HANNES, photographe belge

· JAN DESLOOVER, rédacteur en chef photo pour De Standaard

· EMMANUEL D'AUTREPPE, éditions Yellow Now

· STEPHANIE BLIARD, Musée de la photographie à Charleroi

· JEAN-MARC BODSON, journaliste à La Libre et enseignant au 75

 
 

Merci à tous

Participants et Masters en photo de groupe au Musée de la Photographie à Charleroi. C'était THE HOUSE II en immersion totale pour une semaine. 
Octobre / novembre 2016 !

Participants sélectionnés pour la seconde édition :

- Michael Roemers

- Florence Traullé

- Cilou De Bruyne

- Claire David

- Charlotte Pirson

- Françoise Deprez

- Véronique Evrard

- Katrien Demeyer

 

 
 

Teaser THE HOUSE II